Émission de radio L'Autre Monde

Pour écouter, cliquez sur l'image! ..............................................
Suivez aussi L'Autre Monde sur YouTube et sur Twitter

lundi 15 décembre 2008

Un reporter irakien lance ses souliers à Bush!

.
Un reporter irakien lance ses souliers à Bush!

Après avoir tuer plus de 1.2 millions d'Irakiens, détruit le pays au complet et l'avoir pollué à l'uranium appauvri, je pense que le niveau de haine envers Bush et son régime de criminels de guerre atteint des sommets historiques. Voilà que le démoniaque Bush se pointe en Irak pour une dernière visite surprise et un des journaliste présent à la conférence de presse n'a pas pu résister de lui lancer ses deux souliers - insulte totale dans la culture arabe - et lui a crié dans sa langue "Ceci est un baiser d'adieu, chien. Ceci est de la part des veuves, orphelins et ceux qui ont été tués en Irak". ("This is a farewell kiss for you, you dog. This is from the widows, the orphans, and those killed in Iraq.")
Ceci va faire le tour du monde plusieurs fois et pendant longtemps! Plusieurs en retireront un sentiment de plaisir et de soulagement, peut-être de regret que les souliers se s'écrasent pas dans la face de Bush.

Shoes thrown at Bush - The ULTIMATE insult!


Journalist Muntadar al-Zeidi throws his shoes at George W Bush during a Press Conference. Bush shows good reflexes dodging BOTH shoes at close range!



MSNBC BREAKING: Iraqi reporter throws shoes at Bush

Dec. 14 (Bloomberg) -- President George W. Bush ducked two shoes thrown at him by an unidentified man during a press conference in the Iraqi prime minister’s office....

In Arab culture, throwing shoes is a grave show of disrespect. The man shouted an Arabic phrase, which an Iraqi present translated as “this is a farewell kiss, dog.”

Here's the video:
http://www.msnbc.msn.com/id/22425001/vp/28223089#28223089





Baghdad: Iraqi reporter throws shoes at Bush’s Head!

Reporter of Baghdadiya television jumped and threw his two shoes one by one at the president, who ducked and thus narrowly missed the attack, raising chaos in the hall in Baghdad’s heavily-fortified Green Zone.

Aucun commentaire: