Émission de radio L'Autre Monde

Pour écouter, cliquez sur l'image! ..............................................
Suivez aussi L'Autre Monde sur YouTube et sur Twitter

dimanche 9 novembre 2008

Sur CentPapiers: Mario Dumont veut privatiser Hydro-Québec

.


Article publié originalement sur la plateforme de journalisme citoyen CentPapiers


Mario Dumont veut privatiser Hydro-Québec

le 8 novembre 2008
Auteur:
Lawrence Griffin

Mario Dumont veut privatiser Hydro-Québec


Depuis déjà plusieurs années, on peut voir des articles ou encore des rapports préparés par l’Institut économique de Montréal, dans lesquels, il préconise des privatisations de certaines sociétés d‘État, comme ce fut le cas lors de la dernière grève des employés de la Société des alcools du Québec il y a à peine quelques années, ou bien encore en indiquant que le gouvernement pourrait faire une privatisation partielle d’Hydro-Québec, ce qui « aiderait grandement le processus de révision nécessaire du mandat d’Hydro-Québec, pour que sa fonction principale devienne celle de maximiser la valeur du capital de ses actionnaires en vendant toute l’électricité au prix de marché ».

Cette idée a été reprise cette semaine par l’Action Démocratique de Mario Dumont, et il s’engage s’il est élu, de privatiser Hydro-Québec en mettant en vente 7,5% des actions de la société d‘État, ce qui permettrait selon l’ADQ d’empocher 10 milliards de dollars.

Le problème est que si effectivement Hydro-Québec était en partie privatisée, on peut supposer que les preneurs d’actions seront avant tout les bien nantis, ou encore les gestionnaires de certaines caisses de retraite, qui recherchent d’assurer un rendement maximum des placements, pour en faire bénéficier les futurs retraités et les retraités.

Pour se faire, ils pourraient au besoin faire des pressions sur Hydro-Québec, afin qu’ils augmentent leurs bénéfices, ce qui veut dire inévitablement des nouvelles hausses de tarifs d’Hydro-électricité, alors que la population québécois a déjà subi 6 augmentations des tarifs d’électricité depuis 2004, ce qui représente une hausse de 16,7%, après avoir bénéficié pendant plusieurs années des gels de tarifs sous le gouvernement de Bernard Landry.

Ce qui a fait dire au député péquiste Nicolas Girard, que le nombre de ménages qui a dû s’entendre avec Hydro-Québec pour le paiement de leurs factures d’électricité a augmenté considérablement depuis l’année 2004 en passant de 17,968 à 22,670 en 2007, alors que le nombre de clients qui se sont vus couper l’électricité a augmenté de 4,000 pour cette même période.

Malgré une telle situation, L’Institut économique de Montréal persiste et indique que le gouvernement pourrait aider les gens à faibles revenus ou encore certaines entreprises en leur donnant des subventions, ce qui veut dire une nouvelle bureaucratie, où l’on ignore toujours la forme que pourraient prendre ces subventions, et contrairement aux impôts, rien ne dit que ces subventions ne disparaîtront pas un jour.

P.S. En avril 2006, le prix moyen par kWh dans le secteur résidentiel était de 6,6¢ au Québec comparativement à 11,2¢ à Toronto, 19,2¢ à New York et 23,8¢ à Boston.


*****


Le commantaire de LNI:


Qu’est ce que je peux haïr l’ADQ, Dumont et sa boîte à idées capitalistes de l’extrême droite. Le cash au détriment de tous pour le bonheur de quelques riches.

Voilà qui vient d’assurer que jamais je ne voterai pour ce parti vendu aux idées finies (IÉM) qui ont causé cette crise financière que nous connaissons. Et ils en veulent plus ! Privatiser Hydro-Québec !

Bin tin ! J’ai tellement hâte d’avoir d’autres augmentations de mon compte d’Hydro pour satisfaire quelques requins de la finance qui n’en n’ont jamais assez.

Mario, va donc t’installer dans le grand nord et efface toi.


2 commentaires:

nous avons la solution a dit...

Face à la crise financière !
Citoyen ! A toi de jouer !

Face à l’effondrement du système financier, nos leaders politiques ne doivent pas suivre les propositions de Gordon Brown !

Non au Hold-up du Nouveau Bretton Woods par les sous-fifres de la finance international !

J-6 ! C’est la dernière ligne droite avant la conférence international G20 à Washington !

Le monde a besoin d’un ordre économique juste et viable ! C’est une question de vie ou de mort !

Citoyen ! Il est temps de se mobiliser, non dans la violence, mais avec des idées juste pour mettre la pression sur les classes dirigeantes de notre pays afin de faire naitre un sursaut européen !

Afin d’aiguiser vos convictions politiques et économiques, je vous invite à lire le nouveau de Jacques Cheminade : http://solidariteetprogres.org/IMG/pdf/TRACT_2008_11_03_NBW_1_.pdf

David C.
david.cabas.over-blog.fr

Les Nouvelles Internationales a dit...

Merci David pour le commentaire.

En effet, il ne faut pas laisser les mêmes criminels gérer notre économie.

LNI