Émission de radio L'Autre Monde

Pour écouter, cliquez sur l'image! ..............................................
Suivez aussi L'Autre Monde sur YouTube et sur Twitter

mardi 24 février 2009

Une histoire de voiture, d’argent et de fusils électriques

.

Les 7 du Québec


Ce texte a été publié sur Les 7 du Québec le 24 février 2009


fire

Une histoire de voiture, d’argent et de fusils électriques


Cette semaine, nous effectuons un retour en trois points dans un passé pas si lointain pour ensuite actualiser l'information.

Le Taser, arme de torture


Le Taser laisse moins de traces qu’une matraque, crée des souffrances aigües et est susceptible d’être utilisé par les forces de l’ordre pour intimider, humilier ou faire parler des suspects, détenus, prisonniers ou simples citoyens. Dans ce contexte, ce pistolet s’apparente à une arme de torture au sens de la Convention des Nations Unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants (RS 0.105) de 1984 et d’ailleurs, un comité des Nations Unies a déclaré que le Taser cause une douleur aigüe et constitue une forme de torture. (21 octobre 2008)



La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a annoncé qu'elle va cesser d'employer les Tasers contre les suspects qui ne font que résister ou qui refusent de coopérer, expliquant que les pistolets à électrochocs de 50 000 volts peuvent causer la mort. La politique de la GRC a été révisée à la lumière des risques associés au déploiement du gadget pouvant mener jusqu'à la mort, particulièrement pour les individus agités. Au moins 20 personnes sont décédées au Canada suite à l'utilisation des Tasers en plus 5 000 utilisations depuis les sept dernières années.

"Les Tasers ne sont pas aussi sécuritaires que nous le pensions", déclarait le Dr Byron Lee, l'un des cardiologues impliqués dans une étude de la mortalité reliée aux Tasers de l'Université de la Californie à San Francisco. Le nombre de mort subite de suspects en état d'arrestation durant la première année d'utilisation des Tasers en Californie a soulevé des questions par rapport au danger qu'ils entrainent. C'est que les chercheurs ont analysé les données à propos des morts subites de cinquante services de police de différents états américains où les fusils Taser sont utilisés, comparant les cinq ans précédent l'introduction de ces derniers aux policiers et les cinq années qui ont suivi. Le résultat est consternant: le nombre de morts subites a été multiplié par six.

La venue des grandes révoltes et du nouvel ordre mondial


[...] se rajoutera maintenant autour de $4 milliards pour les constructeurs automobiles… jusqu’au mois de mars après quoi ils auront besoin d’un autre $4 milliards. Et ensuite d’un autre. Et un autre. Et un autre… (23 décembre 2008)



Comme de fait, GM, un très couteux assisté social, vient de demander de nouveau un chèque du gouvernement canadien, c'est-à-dire de vous, de l'ordre de 7,5 milliards de dollars canadiens pour mener à terme son plan de restructuration. Ce montant pourrait s'élever à 10 milliards si Chrysler demandait une autre part du gâteau. On se rappellera que les premiers montants d'argent ont été demandés en argumentant que cela sauvera des emplois et évitera la fermeture d'usines. Les aviez-vous cru? On apprenait il y a une semaine que Chrysler coupera 3 000 emplois et que GM mettra à la porte 47 000 employés.

Les ventes des grands constructeurs automobiles sont en chute de 50% par rapport à la même période de l'an passé. Donc le manège n'est pas terminé. Des milliards, il y en aura d'autres, et puis encore et encore plus. Que voulez-vous, ce n'est pas leur argent qui brule, c'est le vôtre, alors où est le problème?

Coup d’état monarchique et bancaire au Canada

En parlant des conséquences des sommes astronomiques accordées aux banquiers privés du Canada, de l'inflation insensé de la masse monétaire et des futurs déficits budgétaires du gouvernement, on peut s'attendre à:


- Coupures importantes dans les services sociaux et autres dépenses publiques



- Mises à pied massive


- Effondrement des finances publiques autant au niveau fédéral que provincial, ce qui mènera à une accentuation et accélération de la privatisation de l’état laissant une plus grande emprise des créanciers sur l’appareil politique

- Un appauvrissement de la population dû à l’épargne qui est anéanti ainsi que les fonds de pension de l’état qui seront nettoyés, car le gouvernement va aller piger directement dans ces fonds de pension pour financer les opérations de sauvetage financier, argent qui sera ensuite utilisé pour faire des acquisitions dans le secteur financier et réel de l’économie.


- Tiers-mondialisation des pays développés. (16 décembre 2008)



Ces prévisions n'auront pas pris beaucoup de temps avant de se manifester. Le gouvernement Harper laissait entendre la semaine passée qu'ils songeaient à vendre ou à privatiser plusieurs sociétés de la Couronne bien connues dont Poste Canada, Via Rail, la Monnaie royale canadienne et l'agence qui s'occupe de la sécurité dans les aéroports du Canada. Le gouvernement fédéral se dit être sous pression pour éviter que le déficit budgétaire gonfle trop et entreprendra ainsi une révision de tous ses avoirs pour considérer lesquels pourront être privatisés. L'argent ainsi récupéré servira à financer les 200$ milliards que Harper a octroyé aux banques à chartes canadiennes qui utilisent notre argent pour aller consolider leur avoirs aux États-Unis en achetant des banques en difficulté. Privatisation du gouvernement.

Le ministre des finances, Jim Flaherty, avait commencé à jongler avec l'idée dès novembre dernier, mais la procédure d'évaluation a été officiellement lancée le 27 janvier 2009 et devrait durer 14 mois. Ils espèrent ainsi pouvoir récupérer 4 milliards de dollars de la vente aux enchères de nos propriétés publiques d'ici 2010, alors qu'on prévoit un déficit de plus de 34 milliards à pareille date. N'est-ce pas réconfortant?

D'autres sociétés de la Couronne provenant des départements des ressources naturelles et du transport sont aussi visées dont:

- Énergie atomique du Canada limitée,

- le portefeuille du Patrimoine canadien qui inclus la Société Radio-Canada et le Conseil des Arts du Canada,

- des terres de la Couronne qui pourraient être vendues au privé,

- la Banque du Canada,

- Canada Pension Plan Investment Board,

- l'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien,

- la Société des ponts fédéraux limitée,

- la Société du Vieux-Port de Montréal,

- PPP Canada Inc.

Bienvenue dans la tiers-mondialisation de notre pays, notre descente tranquille vers un futur où nous ne serons plus les propriétaires de cette terre, mais bien les locataires. Un futur possédé par le secteur privé; un monde où les prochains maitres seront composés de multinationales et de banquiers privés à qui vous et vos enfants appartiendrez.

Conclusion

Cette mise à jour de ces informations servira peut-être à réanimer certains esprits endormis d'un coup de choc électrique. La population n'a pas à payer les factures encourues par un gouvernement qui a cessé de les représenter. Si vous avez l'impression que vous n'avez pas le choix et que vous êtes impuissants parce qu'on ne vous consulte pas avant de vous plonger dans de nouveaux endettements nationaux, c'est qu'il y a un problème. Nous avons à faire à un gouvernement qui ne représente plus que le secteur privé et bancaire. Matière à réfléchir lorsque vous compléterez vos rapports d'impôts, car il y a bris de contrat entre le gouvernement et la population. Nous leur envoyons une grande part de notre argent, mais ces pirates ont cessé de nous représenter et de nous consulter. La maison est en feu.


Ne manquez pas de visiter Les 7 du Québec


Note: Vous êtes invités à voir et lire les commentaires et à y laisser les vôtres sur Les 7 du Québec.

Aucun commentaire: