Émission de radio L'Autre Monde

Pour écouter, cliquez sur l'image! ..............................................
Suivez aussi L'Autre Monde sur YouTube et sur Twitter

mardi 6 avril 2010

Documentaire: Le temps de cerveau disponible

.

Les 7 du Québec


Ce texte a été publié sur Les 7 du Québec le 6 avril 2010

Documentaire: Le temps de cerveau disponible



" Il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation (...) de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. "


Patrick Le Lay, PDG de TF1, interrogé parmi d’autres patrons dans un livre Les dirigeants face au changement (Editions du Huitième jour) affirme [1] :


" Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective ”business”, soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c’est d’aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit (...).


Or pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible (...).


Rien n’est plus difficile que d’obtenir cette disponibilité. C’est là que se trouve le changement permanent. Il faut chercher en permanence les programmes qui marchent, suivre les modes, surfer sur les tendances, dans un contexte où l’information s’accélère, se multiplie et se banalise. "


France 2 a diffusé le documentaire "Le temps de cerveau disponible" dans le cadre des documentaires « Infrarouge » lors du 18 mars dernier. Un documentaire qui ne laisse pas indifférent. Il aurait facilement pu être nommé "Ce que la TV fait à votre cerveau", ou encore "Comment la TV joue dans votre cerveau et vous manipule". Mais le titre colle bien de toute façon, puisqu'une des analyses de cette émission est l'influence de la télévision sur ce que nous sommes et aussi sur la manière dont les images nous façonnent. Il y a carrément une dérive de la télévision présentement. Elle tente de nous dicter ce que nous devrions penser, de modeler nos comportements, nos goûts et notre vision du monde et de soi-même. Elle prépare le cerveau pour que les annonceurs puissent vous vendre une image ou créer un besoin artificiel en vous. Elle vend du temps de cerveau disponibles à des corporations, votre cerveau.

On joue de façon destructive avec les émotions et les ficelles psychologiques des gens à travers des émissions de plus en plus dépravées et vulgaires. La télé-réalité en est un exemple frappant. Les bas instincts sont stimulés au maximum au même rythme que notre humanité s'effrite. La dignité humaine est monnayable. Elle est aussi rentable et, semble-t-il, la seule manière de rentabiliser la télévision commerciale ainsi que publique. C'est un nivellement par le bas. Elle ne s'améliore pas et ne contribue pas à l'émancipation et l'élévation des individus, mais bien à la destruction des valeurs et de la culture. Pourtant, elle pourrait être un outil incomparable. Mais nos valeurs sont mal orientées et produisent le résultat qu'on connait aujourd'hui.

Ce n'est donc pas la télévision en soi qui est mauvaise, mais bien l'utilisation qu'on en fait. Si l'Internet connait un tel essor, alors que les journaux et les médias télévisés perdre de leur auditorat constamment depuis quelques années, c'est que la population réalise progressivement ce qu'elle est devenue: la grande télévision poubelle. Et le fait que le but principal est de vous attirer à tout prix avec ce qui fait appel à nos pulsions primaires en jouant avec votre cerveau par des techniques de marketing mêlées à de la psychologie de masse seulement que pour vendre du temps de cerveau disponible à des compagnies privées, devrait tous nous faire réfléchir. Plusieurs études ont d'ailleurs démontrées que la télévision porte préjudice au développement du cerveau en bas âge.

Bon visionnement!



Documentaire « Le temps de cerveau disponible » (France 2):











France 2: Cruauté, violences psychologiques et sexuelles, humiliations..., la télé-réalité devient folle. Son arrivée au début des années 2000 ouvrait une nouvelle ère dans l'histoire de l'audiovisuel. 50 ans d'archives retracent l'évolution du divertissement : comment la mise en scène de l'intime, dans les années 80, a ouvert un nouveau champ, comment la privatisation des plus grandes chaînes a modifié le rapport au téléspectateur. A l'aide de spécialistes, dont le philosophe Bernard Stiegler, ce réquisitoire démontre comment l'émotion a fait place à l'exacerbation des pulsions les plus destructrices.


Ne manquez pas de visiter Les 7 du Québec


Note: Vous êtes invités à voir et lire les commentaires et à y laisser les vôtres sur Les 7 du Québec.

Aucun commentaire: