Émission de radio L'Autre Monde

Pour écouter, cliquez sur l'image! ..............................................
Suivez aussi L'Autre Monde sur YouTube et sur Twitter

mercredi 9 avril 2008

Émission de L'Autre Monde du 10 avril 2008: Les dessous de la crise économique - Entrevue avec Dr Rodrigue Tremblay

.





Émission de L'Autre Monde du 10 avril 2008: Les dessous de la crise économique - Entrevue avec Dr Rodrigue Tremblay


Pour écouter, simplement cliquer sur le lien ici:

L'Autre Monde 10 avril 2008
60 min / Radio de l'UQAM, CHOQ FM

Pour télécharger, faite un clique droit puis “enregistrer la cible sous…”


- ***Invité spécial: Professeur Rodrigue Tremblay, économiste. Nous expliquons les causes sous-jacentes à la crise économique actuelle et ses ramifications dans notre société. Système bancaire et ses fraudes, création de l'argent, banques centrales privées, bref, tout pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit et savoir comment s'en sortir.


Site Internet de Rodrigue Tremblay:

The New American Empire


Dr Rodrigue Tremblay est professeur émérite en finance internationale à l'Université de Montréal, Québec, Canada et est titulaire d'un doctorat en économique de l'Université Stanford, en Californie, aux États-Unis. Il est l'auteur du livre Le Nouvel Empire Américain.

Le livre est disponible au Canada, en France, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et au Japon. Il a été récemment traduit en langue turque, sous le titre de « Yeni Amerikan Imparatorlugu », et est donc aussi disponible en Turquie.


La période de stagflation a débuté

Par Rodrigue Tremblay, 25 janvier 2008

« La guerre, après tout, qu'est-ce que les gens en retirent? Pourquoi les veuves, les impôts, les jambes de bois et les dettes. »

Samuel B. Pettengill

« Les armés, les dettes et les impôts sont des instruments pour placer la majorité sous la domination de quelques-uns. »

James Madison, 4e président des États-Unis (20 avril 1795)

« Donnez-moi le contrôle de la monnaie d`une nation et je n`aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois. »

Nathan Rothschild, 1791

L'été dernier, j'ai dit qu'il y avait une « crise de solvabilité » sous-jacente à la crise de liquidité dans le marché hypothécaire des subprime. Les banques centrales peuvent atténuer une « crise de liquidité, » mais elles ne peuvent pas résoudre une crise de solvabilité. Toujours l'an dernier et avant le début des événements, j'ai émis un avertissement à l'effet que les Etats-Unis se dirigeaient vers la stagflation. C'était dû à trois facteurs fondamentaux. Tout d'abord, les déséquilibres budgétaires structurels du budget fédéral en période de prospérité, qui font suite aux déficits budgétaires continus de l'administration Bush-Cheney engendrés par les dépenses liées aux guerres en Iraq et en Afghanistan de même qu'à ses grandes réductions d'impôt. Deuxièmement, le surendettement de l'économie US en général jumelé à un taux d'épargne près de zéro (en 1981, il était de 12 %), qui a pour conséquence une augmentation rapide de la dette extérieure des Etats-Unis. Troisièmement, l'indispensable baisse du dollar US visant à inverser et à corriger la détérioration de la balance des paiements des Etats-Unis. Le deuxième facteur [le surendettement] signifie qu'il y aura moins de dépenses de consommation dans les mois à venir alors que le troisième facteur [la dévaluation du dollar] attisera le feu de l'inflation globale. De plus, puisque les déficits budgétaires sont déjà élevés, il y a moins de marge de manœuvre pour des politiques fiscales agressives visant à soutenir l'activité économique. La table est mise pour une période de stagflation, c'est-à-dire une croissance économique ralentit et une hausse de l'inflation.


Nouvelles complémentaires de l'actualité dans l'économie:



Wall Street brokerages borrowing $38.1 billion a day from Federal Reserve

The Federal Reserve reports Thursday that those firms averaged $38.1 billion in daily borrowing over the past week from the new lending program. That compared with $32.9 billion in the previous week and $13.4 billion in the first week the lending facility opened.

What this tells us is that it is the brokerages that are buying up stocks, trying to push the market higher. Regular investors are staying away. Today's market opened in decline, so the brokerages borrow money from the Fed, buy up a bunch of stocks (what else would they need THAT much cash for?), trying to create a trend that will lure investors back into the ground floor of the pyramid scheme called Wall Street.


Carlyle Group's Plan to Takeover the Banking System

So what's Treasury Secretary Henry Paulson's call for changes in regulation of the financial markets all about? A clue may have been revealed today by Randal Quarles, former Under Secretary of the Treasury who led the Treasury Department's effort in the coordination of the President's Working Group on Financial Markets and is a current Managing Director at Carlyle Group.


The voyage of the Economic Enterprise

$13,400 billion was what was leveraged on a measly $80 billion? Leveraged 167 times? Bear Stearns had less than 1% in the pot? Hahahaha!

Aucun commentaire: