Émission de radio L'Autre Monde

Pour écouter, cliquez sur l'image! ..............................................
Suivez aussi L'Autre Monde sur YouTube et sur Twitter

vendredi 26 octobre 2007

Le pétrole



Le pétrole

"Dans notre quête pour trouver un nouvel ennemi commun qui nous unirait, on en est arrivé avec l’idée que la pollution, la menace du réchauffement climatique, les pénuries d’eau, famines et d’autres du même genre, ferait l’affaire” Club of Rome

- Des appels pour instaurer une taxe sur le carbone ont été lancé par des groupes de globalistes comme ceux de la Commission Trilatérale et le groupe des Bilderberg qui ont pour membres (pure coïncidence!) plusieurs grosses têtes et CEO de compagnies dans le secteur de l’énergie qui vont profiter énormement des hausses des prix à long terme pour balancer la baisse de la demande qu’une nouvelle taxe causerait.

- Le prix de l’essence a monté à 90$ le baril la semaine passée, brisant un record historique qui remontait au début des annees 80 lors de la crise du pétrole.

C’est grandement dû au fait que le dollars US fond comme de la neige au soleil des tropiques, alors il en coûte de plus en plus de dollars US pour en acheter la meme quantité, on appelle ça de l’hyper-inflation (causé par la dette impayable des USA et aussi au fait qu’ils impriment de l'argent à la tonne, diluant ainsi la valeur unitaire qui a chuté de plus de la moitié depuis les 5 dernières années. Ceci veut dire que tout coûte plus cher, parce que tout l’économie a rapport a l’énergie pétrolière. Inflation et récession sont au menu à chaque fois que ça se produit.

Maintenant, il y des agendas a l’oeuvre ici. Le 24/7 Wall Street blog, qui est affilié avec le Dow Jones' MarketWatch et le The Wall Street Journal, a publié un article la semaine passée qui entretenait l’idée de la possibilité de voir le prix de l’essence monter jusqu’a 200$ le baril, citant des experts de l’industrie qui s’attendent à ce que le prix de 95$ soit depassé d’ici la fin de l’année.

Le groupe ultra secret des Bilderberg Group, un consortium de power brokers du secteur bancaire, des affaires, de la politique, academique et du pétrole se sont rencontré à Munich, en Allemagne, en mai 2005 quand le prix du baril de pétrole était à 40$.

Durant la conférence, Henry Kissinger a déclaré que l’élite etait résolue à s’assurer que le prix du pétrole allait doubler dans les 12 à 24 mois qui suivrait, ce qui est exactement arrivé.

Durant leur meeting en 2006 a Ottawa, les Bilderberg se sont mis d’accord pour pousser le prix du baril a 105$ avant la fin de 2008.

Les Bilderberg on promis d’amener la revolution post-indutrielle, ce qui se traduit par un crash économique global, une autre grande dépression et la destruction de la classe moyenne. Ceci sera accompli selon eux en crinquant la menace du réchauffement climatique en alliance avec la promotion du «peak oil», ou l’épuisement des réserve de pétrole, qui est une fraude manufacturée par les compagnies pétrolières, pour créer une rareté artificielle et une montée vertigineuse du prix de l’essence et donc des profits pour les cartels pétroliers transnationals.

Avec la menace d’attaque contre l’Iran, et avec la menace d’attaquerdu nord Kurde de l’Iraq par la Turquie, qui est une zone sensible pour le pétrole, tout est en place pour mettre le feu aux prix du pétrole en le justifiant par l’incertitude et la nervosité des «marchés».

Il n’y a pas de guerre de civilisations, mais bien une guerre de classe. L’élite veut ruiner le niveau de vie de la classe moyenne et le rabaisser vers les niveaux du tier monde alors qu’eux empocheront toutes les dividendes, c’est-à-dire notre argent qu’ils auront subtilement volé de nos poches.


L'histoire secrète du pétrole (vidéo)

Le temps des batailles pour l'or noir

Mondialisation.ca, Le 6 fevrier 2007

jmcharlier.com - 2007-01-27


En 1930, les premiers craquements ébranlent le trust pétrolier le plus puissant du Moyen Orient : celui de l’Anglo-persian Oil Company, en ... Tout » Iran. L’empereur Reza Shah, père de Mohammed Reza, qui lui succéda jusqu’en 1979, découvre en effet que l’Anglo-persian ne ristourne qu’une partie dérisoire de ses profits à l’Iran et exige la révision du contrat de concession… Période des années 30 à la seconde guerre mondiale. Naissance de l'Anglo-Iranian Oil Company, et première crise due à la spoliation de l'Iran. Insallation des USA en Arabie saoudite. Partage du Moyen-Orient entre USA et GB. Naissance de l'AGIP en Italie. Ravitaillement de l'Axe par les USA. Révolution pétrolière au Mexique ; nationalisation (PEMEX), sanctionnée par un boycott mondial organisé par les grandes compagnies. Portrait d'Henri Deterding (Shell) et de ses accointances nazies. Accords pétro-chimiques Allemagne-USA. Début de la seconde guerre mondiale et mise en lumière de l'enjeu stratégique représenté par le pétrole.

Sur google:
http://video.google.fr/videoplay?docid=-3214916356618888657&q=guerre+iran



The url address of this article is: www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=4647



Is "Peak Oil" A Scam?

With the rise of the oil monopolies (such as Standard Oil, led by the Rothschild-connected Rockefeller) the “biological” theory won out, partly because the theory allows oil monopolies to claim that oil is “scarce.”

Russian scientists, however, don’t buy the western theory. Many of them take the “abiogenic” approach, and have found oil in places where western geologists said there should be no oil.



Kirkuk to Haifa Pipeline: Reason for the War?

Posted by anarchore on February 18th, 2007

Let’s look back at a motivation for the Iraq war.

Israel seeks pipeline for Iraqi oil

US discusses plan to pump fuel to its regional ally and solve energy headache at a stroke Ed Vuillamy in Washington Sunday April 20, 2003 The Observer

Plans to build a pipeline to siphon oil from newly conquered Iraq to Israel are being discussed between Washington, Tel Aviv and potential future government figures in Baghdad.The plan envisages the reconstruction of an old pipeline, inactive since the end of the British mandate in Palestine in 1948, when the flow from Iraq’s northern oilfields to Palestine was re-directed to Syria.


Iran Asks Japan to Pay Yen for Oil, Start Immediately

Gas Station Owners Allege Price Fixing


Crude Oil at New All-Time High


Mexican Pipeline Blasts Shut Down Factory Production

Mexico's biggest industrial companies shut operations in the industrial heartland today after coordinated pipeline bombings cut off supplies of natural gas, costing businesses an estimated $100 million a day.


Top 15 countries the US imported Oil from in July, 2007.


July 2007 Import Highlights: Released on September 17, 2007

Preliminary monthly data on the origins of crude oil imports in July 2007 has been released and it shows that one country has exported more than 1.50 million barrels per day to the United States. Including that country, a total of four countries exported over 1.00 million barrels per day of crude oil to the United States (see table below). The top five exporting countries accounted for 68 percent of United States crude oil imports in July while the top ten sources accounted for approximately 86 percent of all U.S. crude oil imports. The top sources of US crude oil imports for July were Canada (1.797 million barrels per day), Mexico (1.469 million barrels per day), Saudi Arabia (1.434 million barrels per day), Venezuela (1.167 million barrels per day), Nigeria (0.890 million barrels per day). The rest of the top ten sources, in order, were Algeria (0.520 million barrels per day), Iraq (0.460 million barrels per day), Angola (0.392 million barrels per day), Colombia (0.207 million barrels per day), and Kuwait (0.197 million barrels per day. Total crude oil imports averaged 9,901 million barrels per day in July, which is a decrease of (0.082) million barrels per day from June 2007.

Canada remained the largest exporter of total petroleum in July, exporting 2.317 million barrels per day to the United States, which was a decrease from last month (2.375 thousand barrels per day). The second largest exporter of total petroleum was Mexico with 1.605 million barrels per day.



Aucun commentaire: