Émission de radio L'Autre Monde

Pour écouter, cliquez sur l'image! ..............................................
Suivez aussi L'Autre Monde sur YouTube et sur Twitter

dimanche 8 avril 2012

Révolution Globale en Europe


Le moment de vérité approche, la population mondiale en a assez de ce Système de fou, cette dystopie tyrannique qui rêve de gouvernance mondiale et de contrôle total sur nos vies. Nous sentons tous que nous nous appauvrissons rapidement dans leur système basé sur la dette où ils contrôlent la création de la monnaie et nous la prêtent avec intérêts. Un pouvoir qui appartient entre les mains du Peuple, via sa banque centrale, et non pas dans les mains de banquiers privés internationaux comme c'est présentement le cas.

Pourquoi ne pas partir des centaines de marches comme ça, et sur le chemin d'éduquer les gens, passer de l'information et se rappeler à quel point nous sommes tous unis et forts? Ne partons pas qu'UNE SEULE marche, mais bien des centaines, et qui vont dans toutes les directions! Elles peuvent même se croiser et créer de grands moments populaires! Il faut éviter le piège d'un seul mouvement, d'un seul leader - l'absence de leader et de tête, rend les contrôleurs impuissants: ils ne peuvent pas les infiltrer, les éliminer, les discréditer! La spontanéité, la créativité, l'intuition, la fluidité et la flexibilité sont les caractéristiques de la grève étudiante qui perdure au Québec et qui ébranle le pouvoir, l'ordre établi. La Machine, le Système est ébranlé. On tente par tous les moyens d'ébranler à leur tour la confiance des grévistes étudiants en annonçant dans les médias les résultats d'une multitudes de "sondages" montrant l'appui diminuant parmi la population pour la cause étudiante qui refuse l'augmentation des frais de scolarité. Mais est-ce bien vrai, ou est-ce l'impression, la perception que les contrôleurs du Système voudraient bien créer?

Depuis quelques semaines, le gouvernement de John James Charest (division de Power Corp. des Desmarais), refuse d'engager le dialoge si les étudiants n'acceptent pas au minimum une augmentation. Pire encore, il a plutôt choisi de dépenser on ne sait combien de centaines de milliers ou de millions de dollars provenant de nos poches (sous forme de taxes et d'impôts déjà excessivement suffocants) pour diffuser de la propagande dans les médias! Dans le message, payé par le gouvernement du Québec, on entend une voix rassurante qui nous indique que le gouvernement prend bien soin de nos étudiants et qu'il a à coeur leur futur, qu'on bonifie les prêts et bourses, et que bref, le gouvernement les aime fort fort fort et qu’ils se ferment la gueule si on veut tranquillement transformer le droit universel à l'accès l'éducation en une business privée comme aux États-Unis où la dette étudiante vient tout juste de passer le cap du trillion de dollars, c'est-à-dire 1000 milliards de dollars, avec 27% de ce chiffre qui est non récupérable parce que le détenteurs de ces dettes sont insolvables, en banqueroute!

C'est ça, le futur qu'on veut vous vendre, un petit peu à la fois. Une couple de centaine de dollars de plus à chaque année, et de coupures par là dans le budget de l'éducation, on monte la température graduellement pour ne pas que la grenouille ne se rende compte qu'elle va finir par mourir éventuellement, mais trop tard...

QUI PROFITE de L'AUGMENTATION DE (et des intérêts sur...) LA DETTE étudiante?

POURQUOI alors DÉPENSER AUTANT D'ARGENT pour NOUS BULLSHITER, NOUS la POPULATION, AU LIEU de SIMPLEMENT LA DÉPENSER SUR L'ÉDUCATION EN PREMIER LIEU ET NE PAS AUGMENTER LES FRAIS  ???! Cela n'aurait-il pas été plus simple et économique?


Mais la grenouille se réveille. Les fourmis se rendent compte qu'elles sont des MILLIARDS et les tyrans sont quelques milliers tout au plus. Qui, pensez-vous, finira par prévaloir? Partout dans le monde on voit cette énergie de la conscience se manifester. Dans cette vidéo, c'est les Espagnols. Ici, c'est les étudiants. Aux États-Unis, regardez les gens qui supportent Ron Paul et de quoi ils PARLENT. C'est le mouvement OCCUPY WALL STREET. L’Establishment tremble sur ses fondations. La France et le Canada commencent ouvertement à jouer la police de la pensée sur l'Internet, en utilisant entre autres la censure, le retrait de site en entier et même l'emprisonnement. On veut intimider les gens. C'est de l'oppression, des pouvoirs que se donne une classe de gens qui trouvent normal et acceptable de larguer des bombes à uranium appauvri radioactif sur des populations de gens innocents en Libye pour supposément les libérer de Kadhafi. Mais ils viennent ensuite vous faire la morale et se nommer juges de qui est un terroriste et de quel discours est réellement haineux. C'est tellement crédible, c'est effrayant!

------------------

Regardez ces beaux êtres humains resplendissant d'humanité et d'esprit en Espagne!

Allons, frères et soeurs, un pour tous et tous pour un!


Global Revolution In Europe

 

Aucun commentaire: