Émission de radio L'Autre Monde

Pour écouter, cliquez sur l'image! ..............................................
Suivez aussi L'Autre Monde sur YouTube et sur Twitter

lundi 21 septembre 2009

On parle du fluorure et de vaccins A/H1N1 sur les radios alternatives

.

Les 7 du Québec


Ce texte a été publié sur Les 7 du Québec le 1er septembre 2009


On parle du fluorure et de vaccins A/H1N1 sur les radios alternatives

Cette semaine, j’aimerais attirer votre attention sur les émissions de radio alternative sur lesquelles vous pouvez trouver d’excellentes informations difficiles à trouver dans les grands médias de masse.

Tout d’abord, il y a cette émission que j’anime, L’Autre Monde, sur CHOQ FM, la radio Internet officielle de l’UQAM. L’avantage de la radio Web est de pouvoir retrouver toutes les archives, les télécharger et les écouter à votre rythme, quand bon cela vous en dit, en podcast ou mp3.

La semaine passée, j’ai eu le plaisir de recevoir pour une troisième fois Monsieur Gilles Parent ND.A., auteur de «L’Inconséquence de la fluoration» 1975, coauteur de «La Fluoration: autopsie d’une erreur scientifique» Edition Berger, 2005, et porte-parole scientifique du Front Commun pour une eau saine, Eau Secours et pour l’Association des naturopathes agrées du Québec. La coalition Eau Secours travaille à protéger l’eau sous tous ses volets. Nous avons donc poursuivi le dossier passionnant des fluorures. Vous retrouverez les deux premières parties et la troisième ci-dessous. Les fluorures ont donc été démontrés en Cour comme étant des substances génotoxiques, mutagènes et cancérigènes.

L’analyse de l’aspect légal a été longuement élaboré par Maître John Remington Graham et Pierre J. Morin, dans Journal of Land Use & Environment Laws ainsi que dans le chapitre 7 de l’ouvrage «La fluoration : autopsie d’une erreur scientifique». Le mythe entourant les bienfaits du fluorure dans la prévention de la carie dentaire est en passe d’être révélé pour ce qu’il est réellement: une substance nocive et une erreur scientifique qui date depuis plus de 60 ans.

La médication de masse de la population sans leur consentement et sans regard quant aux dosages et particularités individuelles des personnes tels que leur âge, poids, sensibilité, etc, contrevient à la Charte des droits et libertés ainsi qu’au lois internationales relatives à la médication de masse sans consentement des sujets.

Les rangs des scientifiques, experts ainsi que les études ne cessent d’augmenter, démontrant que les fluorures se trouvant dans l’eau potable, les dentifrices et rinces bouche, produits dentaires, pesticides et engrais chimiques, sans compter les rejets de résidus industriels et militaires, constituent un grave problème, un danger pour notre santé et celle de l’environnement. Chez l’humain, il peut occasionner un empoisonnement, particulièrement chez les enfants en bas âge; la fluorose dentaire et une diminution du quotient intellectuel de 5 à 10 points, allant jusqu’à 20 points dans certains cas. Il cause le cancer et peut entraîner une mutation des gènes. Dans la nature, il peut décimer des populations de poissons, polluer les nappes phréatiques et endommager sérieusement la faune environnante.

Des quelques 27 000 études en faveur de la fluoration de l’eau dont le Ministère de la santé se dit appuyé dans son jugement de vouloir ajouter du fluorure à l’eau potable des Québécois, il n’en reste en réalité qu’une vingtaine lorsqu’on a pris le temps de toutes les vérifier. Et elles ne sont pas du tout concluantes. D’un autre côté, de nombreuses études montrent clairement le contraire. La fluoration est mythe, qu’on se le dise. Une longue et dangereuse erreur.

Heureusement, grâce au travail acharné de pionniers dans ce domaine comme Gilles Parent qui lutte contre les fluorures depuis les années ’70 et de groupes comme Eau Secours, nous n’avons plus que 3% des villes du Québec qui pratique la fluoruration de leur eau. Comparé au 70% de l’Ontario et de plusieurs villes américaines, c’est tout un exploit. Suite aux interventions de ces gens auprès des populations, conseils municipaux et sur différents médias comme la télévision et L’Autre Monde, la ville de Québec, Gatineau et Ste-Marie de Beauce ont cessées de fluoriser leur eau.

Je vous invite donc à découvrir cette série inédite de trois émissions à propos des fluorures avec Gilles Parent :

1- L’Autre Monde 27 mars 2008: La Fluoration de l’eau, une erreur scientifique

2- L’Autre Monde 29 mai 2008: Les fluorures sont des substances génotoxiques, mutagènes et cancérigènes

3- L’Autre Monde 17 septembre 2009: La fin du mythe de la fluoration

• Power Point – Visionnez la présentation préparée par M. Gilles Parent, expert du Front commun pour une eau saine:

Partie 1, Partie 2, Partie 3, Partie 4

——————–

D’une autre part, je souhaiterais vous inviter à découvrir l’excellente émission de Benoit Perron qui fait un très bon boulot de salubrité publique sur les ondes de CISM 89,3 FM, avec son émission Zone de Résistance. Vous y entendrez un magazine socio-économique à tous les mardis matin qui ne vous laissera pas indifférent. Perron ne prend aucun détour pour vous expliquer les choses telles qu’elles sont. Sa crédibilité est bien établie et son travail documenté. Allez y jeter un coup d’oreille pour mieux comprendre comment les dessous du système et de l’actualité fonctionnent.

Mais la semaine passée, Benoit Perron a reçu la réalisatrice du documentaire Silence on vaccine, que je vous présentais dans cet article. Si vous avez vu ce documentaire choc à propos des vaccins, vous aimerez sûrement entendre cette superbe entrevue avec cette dame. Vous en apprendrez probablement beaucoup à propos des vaccins et de cette campagne de peur grippante A/H1N1.

Dépêchez-vous à la télécharger, car au contraire de CHOQ FM, les émissions de Zone de Résistance ne sont disponibles que pour deux à quatre semaines en archives!

Allez, bonne écoute de la radio alternative!


François Marginean


Ne manquez pas de visiter Les 7 du Québec


Note: Vous êtes invités à voir et lire les commentaires et à y laisser les vôtres sur Les 7 du Québec.

Aucun commentaire: