Émission de radio L'Autre Monde

Pour écouter, cliquez sur l'image! ..............................................
Suivez aussi L'Autre Monde sur YouTube et sur Twitter

samedi 16 juin 2007

Le silence mortel des medias et fausses illusions sur nos gouvernements


Le silence mortel des medias et fausses illusions sur nos gouvernements

Question de bien en finir avec la question à savoir si nos gouvernements occidentaux seraient prêts à utiliser la force jusqu'à en venir autoriser des tueries de ses citoyens pour assurer son pouvoir et son autorité, et du rôle des médias pour ensuite cacher la vérité à la population à propos de tels événements, voici un article assez troublant.
Alors qu'on s'insurge devant des pays autoritaires qui n'hésitent pas à employer la force mortelle contre ses populations, comme par exemple lors de démonstrations étudiantes contre des guerres inutiles, on vit dans l'illusion de la fausse sécurité que ça ne pourrait pas arriver chez nous.

Et pourtant, aux États-Unis, comme ailleurs, ça se produit. En 1970 des étudiants furent assassinés de sang froid par la Garde Nationale pour essayer de jetter de l'eau froide sur les larges manifestations contre les guerres en asie du sud-est durant le temps de Nixon.

Les documents sont maintenant déclassifiés et les "conspirationnistes" avaient raison depuis 37 ans, malgré le dénégations des médias et du gouvernement. L'ordre de tirer dans la foule a été donné sans même que la Garde Nationale soit menacé.

Cet article est important dans la lumière de l'actuel état des médias de masse. C'est aussi important dans la mesure où l'amérique du nord glisse vers un état policier et la création de l'union nord américaine qui va unir le Mexique, le Canada et les USA ensemble sous un même châpeau structurel.



The lethal media silence on Kent State's smoking guns

by Bob Fitrakis & Harvey Wasserman
May 6, 2007

The 1970 killings by National Guardsmen of four students during a peaceful anti-war demonstration at Kent State University have now been shown to be cold-blooded, premeditated official murder. But the definitive proof of this monumental historic reality is not, apparently, worthy of significant analysis or comment in today's mainstream media.

After 37 years of official denial and cover-up, tape-recorded evidence, that has existed for decades and has been in the possession of the Federal Bureau of Investigation (FBI), has finally been made public.

It proves what "conspiracy theorists" have argued since 1970---that there was a direct military order leading to the unprovoked assassination of unarmed students. Freedom of Information Act (FOIA) documents show collusion between Ohio Governor James A. Rhodes and the FBI that aimed to terrorize anti-war demonstrators and their protests that were raging throughout the nation.

It is difficult to overstate the political and cultural impact of the killing of the four Kent State students and wounding of nine more on May 4, 1970. The nation's campuses were on fire over Richard Nixon's illegal invasion of Cambodia. Scores of universities were ripped apart by mass demonstrations and student strikes. The ROTC building at Kent burned down. The vast majority of American college campuses were closed in the aftermath, either by student strikes or official edicts.


Aucun commentaire: