Émission de radio L'Autre Monde

Pour écouter, cliquez sur l'image! ..............................................
Suivez aussi L'Autre Monde sur YouTube et sur Twitter

lundi 30 octobre 2006

LE FLUORURE - Histoire d`une fraude et d`intoxication forcée à grande échelle Partie 2

LE FLUORURE
Histoire d`une fraude et d`intoxication forcée à grande échelle
Partie 2
(série de 2 articles sur le fluorure)

"Tell a lie loud enough and long enough and people will believe it."- Adolf Hitler

"Fluoridation is the greatest case of scientific fraud of this century."- Robert Carlton, Ph.D, former EPA scientist, 1992


The Fluoride Conspiracy


Pour terminer cette courte série sur le fluorure contenu dans notre chaîne alimentaire et ses réels effets sur notre santé, et maintenant qu`on a passé à travers les faits actuels sur le fluorure et différents aspects entourant son utilisation dans la première partie, je pense qu`il est très intéressant de creuser plus profondément l`histoire derrière l`utilisation du fluorure, ses origines et comment cela a commencé.

La plupart des informations dont je vais discuter dans cet article proviennent de plusieurs sources, mais la presentation est basé particulièrement sur ce texte que je vous encourage fortement à lire en entier, dans sa version originale: The Fluoride Conspiracy

Je présente ici l`essentiel pour le lecteur francophone qui ne lit pas aisément l`anglais, mais l`article en entier est formidable pour sa dimension historique qu`il apporte au phénomène de la fluoration de l`eau ainsi qu`au plus large contexte qui remonte jusqu`a la période de la Seconde Guerre Mondiale, impliquant compagnies pharmaceutiques, banques, les nazis, I.G. Farben, et l`élite américaine.

Comprendre ce que fut I.G. Farben est un point clef à saisir pour le prochain article, implicant le géant pharmaceutique Bayer. Mais pour cet article, ce qui est encore plus important, c`est de comprendre les liens entre les raisons d`utiliser le fluorure sur des populations; les nazis et les pouvoirs financiers des corporations et banques ainsi que de l`elite en général.


Alors voici:

L`histoire de la fluoration forcée des humains à travers l`eau potable est parcemée de mensonges, d`avarice et de manipulations. Les gouvernements qui ajoutent du fluorure à l`eau potable insistent que c`est sécuritaire, bénéfique et nécessaire alors que les evidences scientifiques montrent que le fluorure n`est pas sécuritaire à ingérer et que les endroits où la fluoration de l`eau potable est imposée, les taux de caries, cancer, fluorose dentaire, ostéoporose et autres problemes de santé sont plus élevés.
Ceux qui poussent pour la fluoration sont l`industrie de l`aluminium, les compagnies pharmaceutiques et les fabriquants d`armes.

L`histoire remonte à 1924, quand Interessen Gemeinschaft Farben (I.G. Farben), une compagnie allemande manufacturant des produits chimiques, commença à recevoir des prêts provenant des banquiers américains, amenant la creation graduelle de l`immense cartel d`I.G. Farben.

En 1928, Henry Ford et la Standard Oil Company (les Rockefellers) ont fusionné leurs avoirs avec I.G. Farben, et dès le début des années trente il y avaient plus d`une centaine de corporations américaines qui avaient des branches et ententes en Allemagne.
Les fonds financiers de I.G. Farben en amérique étaient controlé par un holding appelé Americain I.G. Farben, et figuraient sur son conseil d`administration des gens comme Edsel Ford, President de Ford Motor Company, Chas. E. Mitchell, President de Rockerfeller’s National City Bank of New York, Walter Teagle, President de Standard Oil New York, Paul Warburg, Chairman de la FED (Federal Reserve) et frère de Max Warburg, financier de l`effort de guerre en Allemagne, Herman Metz, un directeur de la Bank of Manhattan, controlée par les Warburgs, et un nombre d`autres membres, dont trois qui furent jugés et accusés de crimes de guerre pour leurs crimes contre l`humanité.

En 1939 sous le Alted agreement, le American Aluminum Company (ALCOA), alors le grand producteur de fluorure de sodium, et la Dow Chemical Company ont transféré leur technologie à l`allemagne.
Colgate, Kellogg, Dupont et plusieures autres compagnies ont éventuellement signé les accords de cartel avec I.G. Farben, créant ainsi un puissant groupe de lobbyistes appelé avec justesse “la mafia du fluorure”.

À la fin de la Seconde Guerre Mondiale, le gouvernement US envoie Charles Eliot Perkins, un chercheur en chimie, biochimie et pathologie, prendre en charge les vastes industries chimiques de Farben en Allemagne. Les chimistes allemands lui racontent les plans qu`ils ont élaborés durant la guerre et qui ont été adaptés par les généraux allemands. Les chimistes ont expliqué leurs essais de contrôle de la population dans n`importe quelle région par la médication de masse de l`eau potable avec du fluorure de sodium, une tactique employée sur les prisonniers de guerre dans les camps allemands et russes qui rendait les prisonniers “stupide et docile”.

Farben avait développé des plans durant la guerre de fluorer les pays occupés parce qu`il était trouvé que la fluoration causait des dommages légés à une partie spécifique du cerveau rendant ainsi plus difficile pour la personne affectée de défendre ses libertés et causait l`individu à devenir plus docile à l`autorité.

Le fluorure demeure une des plus puissante substance anti-psychotique connue, et est contenue dans environ 25% des tranquilisants majeurs. Il n`est peut-être pas surprenant que le régime de Hitler ait pratiqué le concept de contrôle de l`esprit par des moyens chimiques, mais l`armée américaine a continué les recherches nazies, explorant des techniques pour incapaciter un ennemi ou pour médicamenter une nation entière. Comme énoncé dans le Rapport Rockefeller, un briefing Présidentiel sur les activités de la CIA: "the drug program was part of a much larger CIA program to study possible means of controlling human behavior"(Stephen 1995).

Le mythe de “la prévention de la carie” associé avec le fluorure a pour origine les États-Unis en 1939 lorsqu`un scientifique employé par l`ALCOA, le plus gros producteur de déchet toxique en terme de fluorure et à ce temps menacée par plusieurs actions en dommages à cause des méfaits du fluorure sur la santé, a fluoré quelques rats de laboratoire et a conclu que le nombre de caries furent réduit et déclara que du fluorure devrait être ajouté à l`eau potable de la nation.
En 1947, Oscar R. Ewing, un avocat de longue date pour ALCOA, fut appointé à la tête de la Federal Security Agency, une position qui le plaça à la charge du Service de la Santé Publique. Dans les trois années suivantes, 87 villes américaines commencèrent la fluoration de leur eau, incluant le contrôle d`une etude sur la fluoration de l`eau au Michigan, éliminant ainsi le test le plus scientifiquement objectif sur la sécurité et les bénéfices de cette pratique avant même qu`il soit terminé.

“L`éducation et la recherche” américaine a été fondé par les fabricants d`aluminium, de fertilisants et d`armement qui cherchaient une façon de se débarrasser de leurs déchets industriels, du fluorure, en même temps que d`atteindre une augmentation de leurs profits. La “découverte” que le fluorure était bon pour les dents a été payée par l`industrie qui en avait besoin pour se défendre contre les poursuites judiciaires des travailleurs et communautés empoisonnés par les émissions industrielle de fluorure, et donc, transformer une responsabilité civile en une ressource.

Le fluorure, un résidu lié au processus de la manufacture d`explosifs, fertilisants et autres “nécessités”, était dispendieux à disposer proprement; et jusqu`à ce qu`une “utilisation” lui soit trouvé dans l`eau potable de l`amérique, il était considéré toxique et comme étant déchet dangeureux.


À travers une rééducation du public, le fluorure qui jadis était un déchet, est devenu l`ingrédient actif dans les pesticides fluoré, fongicides, anesthésiques, tranquilisants, produits pharmaceutiques fluorés et un nombre d`autres produits domestiques et industriels comme des gels dentaires fluorés, rince-bouche et pâtes à dents.

Fondé par les industrialistes US, dans une tentative d`encourager l`acceptation publique du fluorure, Edward Barnays, connu aussi comme le père des relations publiques (PR), ou le spécialiste de la manipulation de l`information, commença une campagne de manipulation pour persuader l`opinion publique de ses bienfaits.
(Voici de nouveau le lien, qui se trouve aussi dans la rubrique VIDÉO du site, sur le documentaire sur Barnays à voir pour comprendre l`histoire de la publicité et contrôle des masses: Video on Edward Bernays and Mass Manipulation:

The Century of the Self: The Untold History Of Controlling The Masses Through The Manipulation Of Unconscious Desires )

Barnays a expliqué que “vous pouvez pratiquement faire accepter n`importe quelle idée si les médecins y sont en faveur. Le public est prêt à les accepter parce que le docteur est une authorité pour la plupart du monde, peu importe combien il sait ou pas.

Les docteurs qui ont endossé la fluoration ne savaient pas que les recherches discréditant la sureté du fluorure étaient soit supprimées ou pas conduites en premier lieu. Le fluorure fut mis en équation avec le progrès scientifique, et comme il fut introduit au public comme une substance bénéfique pour la santé, ajouté à l`environnement pour les enfants, ceux qui s`opposaient au fluorure étaient dénoncé comme des fous, des lunatiques.

Et comme le fluorure est toxique à plusieurs niveaux, il ne laisse pas de signature précise comme les autres agents chimiques. Il est un poison systémique qui produit toute une panoplie de problème de santé, rendant le diagnostique plus difficile à rendre.

Des documents militaires US récemment déclassifiés comme ceux du Manhattan Project, montrent comment le fluorure est le produit chimique clef dans la production de bombes atomiques et des millions de tonnes furent nécessaires pour la fabrication d`uranium et de plutonium utilisable pour faire des bombes. L`empoisonnement par le fluorure, et non par radiation, a émergé comme étant l`élément le plus dangeureux pour les travailleurs et les communautés se trouvant à proximité des lieux de fabrication.

Durant les années 1990, une étude conduite par la toxicologiste de Harvard, Phillis Mullenix, montrait que le fluorure dans l`eau potable pouvait diminuer le niveau d`intelligence (QI), et produisait des symtômes chez les rats qui ressemblaient fortement au déficit d`attention et de problèmes d`hyper-activité (Comme tant d`enfants qui sont ensuite mis sur le Ritalin, drogue pour enfants, enrichissant Big Pharma qui profite encore une fois sur notre dos et le dos de nos enfants). Justes à quelques jours avant que sa recherche soit approuvée pour publication, Mullenix a été renvoyée de son poste de directeur en toxicologie du Forsyth Dental Center à Boston.
Ensuite son application pour des fonds pour poursuivre sa recherche sur le fluorure et le système nerveux central a été refusé par le US Institute of Health (NIH), alors qu`un comité du NIH lui ont dit que “le fluorure n`a pas d`effets sur le système nerveux central”.




Ça y est, je m`arrête ici. Vous savez maintenant le principal. J`ai traduit le plus important. La balle est dans votre camps.

Voulez-vous vraiment consommer du fluorure? Faites vos choix. Moi j`ai fait mon choix depuis quelques temps déjà. Je vis dans une ville où l`eau n`est pas fluoré, j`achète du dentifrice sans fluorure et je dis non merci chez le dentiste.


Que la Force soit avec vous.

Aucun commentaire: