Émission de radio L'Autre Monde

Pour écouter, cliquez sur l'image! ..............................................
Suivez aussi L'Autre Monde sur YouTube et sur Twitter

samedi 14 octobre 2006

655 000 morts en Iraq / catastrophe humanitaire et écologique






655 000 morts en Iraq / catastrophe humanitaire et écologique


665 000 d'iraquiens morts à cause de la guerre d`aggression que mène les pouvoirs impérialistes depuis mars 2003 en Iraq, selon une étude médicale châpeauté par l`Université John Hopkins de Baltimore, financé par le Massachusetts Institute of Technology et publié par le prestigieux British medical journal, the Lancet sur leur site web.
Tout ça que pour des lamentables mensonges des Neocons de Washington et du criminel de guerre Tony Blair.
Aucun lien avec l`Al Qaida ni aucun autre réseau terroriste, aucun lien avec le 9/11, aucune arme de destruction massive, aucune tentative d`armement nucléaire ni possibilité d`attaquer les pays occidentaux en 45 minutes.

Saddam Hussein était un ami de Washington depuis longtemps, installé au pouvoir grâce à la CIA et le gouvernement US, fût armé et financé par les américains.

Le seul problème de l`Iraq est que Israël les considère des ennemis a détruire. Et il est très clair et documenté que les sionnistes d`Israël et leurs pions au sein de la Maison Blanche ont joué et manipulé beaucoup pour avoir les américains en Iraq, et détruire son ennemi via l`armée US, avec la collaboration des Neocons fasciste du gouvernement Bush.

La Maison Blanche a bien sûr déclaré le rapport non crédible, tout comme Londres et le gouvernement marionnette à Baghdad.

Plus épeurant,c`est que ce fût le silence dans la plupart des mass media tout comme dans les journaux qui ont traité cette nouvelle comme une affaire de très seconde importance.

Pourtant, la technique de sondage employé par les scientifiques américains et iraquiens est largement utilisee par les USA et l`ONU pour mesurer la mortalité en temps de guerre et de famine. 1849 familles iraquiennes pour un total de 12 801 personnes ont été sondé, réparti sur tout le territoire, à propos des naissances, morts et causes de décès. Le sondage a un degre de certaineté de 95% et a été fait par un parti neutre et les résultats sont franchement objectifs.

Alors voici les résultats plus en détails: le taux de mortalité avant-invasion était plutôt normal, à 5,5 par millier de personnes par année.
Depuis mars 2003, le taux est à une moyenne de 13.2 avec le plus haut taux cette année a 19.8 décès par 1000 personnes par an, quasiment 4 fois plus qu`avant invasion.

Non seulement le taux est plus élevé, mais il grimpe constamment avec le temps. Alors les estimés sont au minimum 392 976 morts en excès, décès qui ne se seraient pas produit s`il n`y avait pas eu d`invasion depuis 2003, jusqu`à possiblement 942 636 décès en excès. Alors la figure de 665 000 est donné comme la plus proche de la réalité, ce qui représente la mort de 2.5% de la population totale iraquienne. Et on ne parle pas des blessés et atrophiés, les intoxiqué par l`uranium appauvri radioactif, qui a demie-vie de 4.5 milliards d`années.

Si on ajoute à ce chiffre les 1 500 000 morts dû a l`ambargo économique de l`ONU et des USA depuis 1991, avec les effets secondaires de la première invasion en 1991, chiffres reconnus par les USA et l`ONU, on est a 2 millions de morts.

Si ce n`est pas un génocide, un nettoyage ethnique, c`est quoi? Et où sont les gens qui devraient innonder les journaux et nos députés de lettres et messages pour qu`arrête ce carnage au nom de la "lutte contre le terrorisme" qui est basé sur l`inside job du 9/11, commis par les vrais terroristes à Washington???

Consultez tout ça sur le sujet:

Enormous death toll of Iraq invasion revealed

Democracy Now! Interview: Co-Author of Medical Study Estimating 650,000 Iraqi Deaths Defends Research

Why is the American press silent on the report of 655,000 Iraqi deaths?

Iraq’s Holocaust

The Washington-based Institute for Policy Studies has published many reports which outline the horrendous costs of Bush’s war and occupation in Iraq. But there is a much larger issue, even larger than America's invasion and occupation of Iraq since 2003: the IPS reports fail to address long term systemic abuses and the intentional ‘scourging' of Iraq over many years, ergo the West's willful destruction of Iraq and its people since 1969.

This article examines the lethal long term effects of Western meddling in Iraq, and how Iraq's destruction began in 1969, when the United States undermined any nascent democratic processes in the Qassim and al Bakr regimes, and moved to deny self-determination/self-government by the Iraqi people.

While the United States acted as the central villain in Iraq’s long demise, other external powers actively participated, including the UN, which acted as a willing partner and legitimizing agent for Iraq’s ongoing horrors.



Briser l`Iraq en 3 régions indépendantes: planifié depuis longtemps par Israël et les USA. C`est la vieille tactique du divise et conquert. Et ça prend forme maintenant. Avec une guerre civile qui est en pleine naissance en Iraq, diviser les Sunnis, les Shiites et les Kurdes est la meilleure façon de garantir que l`armée US va garder ses bases militaires permanentes pour raison de sécurite et cherche aussi a rediriger les attaques contre l`armée US pour quelles se produisent entre les différentes factions d`iraquiens. Tant pour la démocratie et l`espoir d`un futur meilleurs...

Quelle horrible et sombre farce.


America ponders cutting Iraq in three

Iraq's Partition

Iraqi Parliament Passes Federalism Bill

FLASHBACK: A Strategy for Israel in the Nineteen Eighties

_______________________________


Bush's final gamble: giving Iraq a dictator?

Il se discute dans les couloirs de la Maison Blanche d`installer un nouveau dictateur en Iraq pour amener une poigne de fer et rétablir l`ordre dans le pays qui est en feu et en sang, totallement en ruine, qui résiste très fort a cette aggression étrangère. 665 000 mort pour ramener un autre dictateur. Quel progrès sous cette nouvelle démocratie et libération des USA-UK.


1.3m people displaced in Iraq

1.3 millions de gens déplacé de leur foyer à cause de la violence et la destruction.


Mossad murdered 530 Iraqi scientists -

Israël qui a un rôle méconnu dans toute cette affaire ne perd pas de temps pour avancer son agenda particulier. Les agents du Mossad ont éliminé 530 scientifiques iraquiens depuis mars 2003.


Assassinations of Iraq academics in Iraq never existed prior to April 2003
Numerous reports for many months have stated that with collaboration from American occupation forces, Israel’s espionage apparatus, Mossad, slaughtered at least 530 Iraqi scientists and academic professors.

___________________________

Et le carnage continue sans relâche. Ils retrouvent des gens morts partout par milliers a travers l`Iraq, et les chiffres augmentent sans cesse. Jetez juste un coup d`oeil sur ces différents articles des médias:


Baghdad sees 1,100 executions in one month

Baghdadis suffer deadliest month

Baghdad -- Excluding the capital's nearly daily bombings, new Iraqi government documents show that more Baghdad residents died in shootings, stabbings and other violence in May than in any other month since the U.S.-led invasion in 2003.

The numbers and accounts from residents depict neighborhoods descending further into violence and fear. Last month, 1,398 bodies were brought to the central morgue, according to Ministry of Health statistics, 243 more than April. The count doesn't include soldiers or civilian victims of explosions, on whom autopsies are not usually conducted.

More than 6,000 corpses found in Iraq in five months

Iraq: 3 die as 'worst month' figures revealed

July violence the deadliest since March 2003

The strike, one of several across the country, was reported as the Iraqi Health Ministry released new figures that underscore the spike in warfare plaguing Iraq: July was the deadliest month for civilians since the war started in March 2003, figures show.
During the month, 3,438 Iraqis were killed -- 1,855 because of sectarian or political violence and another 1,583 from bombings and shootings. Nearly 3,600 Iraqis were wounded, the official said.
The release of these figures comes on the heels of a U.N. report that said nearly 6,000 people were killed in Iraq in May and June.

U.N.: Iraq Civilian Deaths Hit a Record
Sep 21, By NICK WADHAMS

(AP) Workers of a children's shop salvage goods after a parked car bomb exploded near an electricity...
UNITED NATIONS (AP) - The number of Iraqi civilians killed in July and August hit 6,599, a record-high number that is far greater than initial estimates suggested, the United Nations said Wednesday.


Baghdad to be ringed with trenches as hundreds more killed
AFP

Le dernier projet pour essayer de contrôler la violence a Baghdad est de creuser des tranchées tout autour de la capitale et de conserver que quelques routes qui entrent et sortent de la ville. Bienvenue au Moyen-Âge.


Iraq said it will ring Baghdad with trenches in a bid to restrict movements of insurgents, as more than 100 people were reported killed in sectarian attacks in the past three days.


Pattern of Behavior of Occupation Forces: US Killing of Civilians "Fact of Life" in Iraq

Il est clair que les soldats américains sont impliqué au quotidien dans la tuerie d`innocents civils, torture, emprisonnement et destruction des habitations et infrastructures publiques, ce qui est un crime de guerre quotidien.

Juste à consulter les différents articles ci-dessous pour vous rendre compte de cette dure réalité.

En fait, l`armée US entraine des escadrons de la mort pour mener leur guerre sale et déstabiliser encore plus la société iraquienne, semant la terreur partout.


Global Research Editor's Note To camouflage extensive war crimes committed by occupation forces and US sponsored paramilitaries, Washington is conducting an investigation into "allegations that US marines carried out a massacre of civilians" in Haditha last November. By focusing on a single event, the media reports give the impression that the massacre is an exception rather than a pattern which responds to command decisions established at the highest levels of the US military.

US military airforce strikes at residential quarters in Ramadi

Les escadrons de la mort en Irak

Qui est donc derrière les massacres quotidiens en Irak ?

Depuis plus d’un an et demi, un nouveau développement terrifiant en Irak a été la découverte de douzaines de corps vidés dans des décharges d’ordures, des fleuves ou des bâtiments abandonnés. Dans la plupart des cas, les victimes avaient souffert de torture et de mutilations avant d"être tué par une balle dans la tête.
Une variation récente de ce thème est simplement les têtes tranchées. Une nouvelle typique qui n"a pas causé trop de titres autour du monde a été la découverte le 6 juin 2006 de 9 têtes trouvées enveloppées dans des sachets en plastique et laissées dans des boîtes à fruit par le bord de la route.

As accusations mount, Iraq furor grows

BAGHDAD, Iraq - A third set of allegations that U.S. troops have deliberately killed civilians is fueling a furor in
Iraq and drawing strong condemnations from government and human rights officials.

Marines in Haditha “totally tweaked out on speed”
The US is so screwed. Not only are eyewitnesses recounting more grisly details of the massacre in Haditha but reports are emerging of rampant drug and alcohol abuse among the marines involved.

Methadrine was actually invented as a war drug, to keep soldiers going longer. Of course, past a certain point, the sleep deprivation can lead to psychotic breaks, but one has to wonder if the speed these guys are on is illicit, or US Government issue (as was the case with the pilots who bombed weddings and reporters). M. Rivero WRH

Haditha, Bush & Nuremberg's Law

Editor's Note: As the U.S. military completes its investigation of the alleged murder of 24 Iraqi civilians at the hands of U.S. Marines last November in Haditha, the next phase likely will be some form of court martial against Marines implicated in the case.

If that happens, President George W. Bush has made clear that he expects justice to be meted out to any Marine found guilty of a war crime against Iraqi civilians. But, as we anticipated in
an earlier article, virtually no U.S. media attention has focused on the Nuremberg principles and Bush's culpability in the crime.

I
n Haditha, Memories of a Massacre


Iraqi Govt Declares State of Emergency
Jun 23

Cet article date du 23 juin, date à laquelle le gouvernement iraquien a déclaré l`état d`urgence, et jusqu`à aujourd`hui, c`est encore l`état d`urgence.... Mais la situation s`améliore selon les criminels au controle du gouvernement américain..




Pentagon concludes US defeated in key Iraqi province
September 2006

Plusieurs géréraux de l`armée US sortent publique et déclarent que la guerre est perdue en Iraq, qu`il faut sortir du pays au plus vite. Selon une série de documents du Pentagone récemment relâché, les USA ont perdu la guerre et ont perdu controle de plusieurs régions de l`Iraq.

Mais Bush s`entête est continu de dire qu`il va continuer sa "job" en Iraq. On dit que seul les fous continuent de faire les mêmes choix en s`attendant à des résultats difféerents..

A series of Pentagon and other government documents either released or leaked in the last week have underscored the deepening debacle confronting the US occupation of Iraq.
The most startling among them is a classified report drafted by the US Marine Corps’ chief intelligence officer in Iraq concluding that the US has already lost in its effort to suppress the resistance in the country’s restive Anbar province.


Saudis Plan Long Fence for Iraq Border
Sep 27 By JIM KRANE

La situation est tellement chaotique, violente et hors de controle que les saoûdiens vont entreprendre de contruire une barrière de plusieurs centaines de kilomètres entre l`Arabie Saoûdite et l`Iraq afin de controler les mouvements entre les deux pays. et éviter que la guerre civile et le tout le bordel ne s`étende a leur pays.


(AP) Men stand around the bodies of people killed during a U.S. military raid, after they were brought...Full Image
DUBAI, United Arab Emirates (AP) - Saudi Arabia is pushing ahead with plans to build a fence to block terrorists from crossing its 560-mile border with Iraq - another sign of growing alarm that Sunni-Shiite strife could spill over and drag Iraq's neighbors into its civil conflict.


Senate report: No Saddam, al-Qaida link


Iraq doctor brings evidence of US napalm at Fallujah

Évidences qui continuent de faire surface selon lesquelles les forces US ont utilisé des armes chimiques contre des civils a Fallujah en novembre 2004, du phospore blanc qui brûle la chair jusqu`aux os.


EVIDENCE to support controversial claims that napalm has been used by US forces in Iraq has been brought to Australia by an Iraqi doctor.
Dr Salam Ismael, of the Baghdad-based group Doctors for Iraq, said the evidence pointed to the use of napalm on civilians during the second siege of Fallujah in November 2004.


"I Can't Believe It's Not Napalm!"

Tim Ireland at
Bloggerheads talks about the U.S. use of napalm in Iraq:

The secret to this denial is that they don't call it napalm any more. It's been rebranded for PR reasons. It's still fiery, indiscriminating death from above... it just has a different name is all.
So you'd best regard that headline above as US used I Can't Believe It's Not Napalm in Fallujah.


The new improved napalm is MK77, which uses a slightly different combination of chemicals but still rains destruction upon those it hits. It's delivered in dumb bombs, which have piss-poor guidance, so even when it's aimed at military targets, there's no assurance it doesn't hit nearby civilians instead.

Arrêtons ce massacre d`humains inutile. Ça nous concerne tous. Ce sont les mêmes personnages qui veulent nous imposer leur techno-empire totalitaire mondial. Ces gens sont des fascistes purs et nous considèrent tous comme leur propriété, des sous-humains dont on peut disposer sans peine.

Pensez-y..

barakagaia

Aucun commentaire: